Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

Actualites

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Prévention

Quels accidents domestiques occasionnent des brûlures ?

Publié le 6/04/2016 à 17:00 0 7

Actualites

Saviez-vous que votre « home sweet home » pouvait devenir le lieu de tous les dangers ? Prévenir, c’est déjà guérir : voici un tour d’horizon des principaux accidents domestiques occasionnant des brûlures.

1. Les brûlures causées par flammes

Représentant 60% des accidents domestiques, les brûlures par flamme sont particulièrement profondes, au 2e ou au 3e degré.

Dans le premier cas, la chaleur provoque des cloques, la peau peut cependant se régénérer toute seule. Les brûlures au 3e degré détruisent les tissus en profondeur et nécessitent une greffe de peau pour être soignées.

Il faut donc prêter une attention particulière à tout ce qui peut occasionner des départs de feu dans votre maison ou votre jardin : cheminée mal protégée, barbecue (qu’il ne faut surtout pas démarrer à l’alcool à brûler), bougie allumée à portée d’un bébé… Attention également à l’attrait des enfants pour tout ce qui peut provoquer des flammes : briquets, pétards, allumettes. Apprenez-leur très tôt les dangers du feu.

2. Les brûlures par liquides brûlants

Ces incidents sont courants : ils correspondent à 20 % des causes de brûlures. Les enfants en bas âge en sont les principales victimes, souvent à cause de la négligence des adultes.

Une casserole d’eau bouillante dont la poignée est tournée vers l’extérieur, un bain trop chaud, une tasse de thé ou de café brûlant laissée à portée d’un jeune enfant, un biberon réchauffé au micro-ondes dont on n’a pas vérifié la température… Autant de situations à risque que l’on peut facilement éviter. Méfiez-vous également des vapeurs d’autocuiseur ou encore des robinets d’eau chaude ouverts intempestivement.

3. Les brûlures dues aux produits chimiques

Ces brûlures sont causées par contact avec des produits chimiques contenant de l’acide : on en trouve, par exemple, dans les produits ménagers, servant au jardinage ou au bricolage.

Particulièrement douloureuses, les brûlures par acide peuvent également être sources d’intoxication si les produits chimiques passent dans la circulation sanguine ou respiratoire. Si par malheur vous deviez vous brûler avec un produit chimique, montrez l’emballage aux secours, il est impératif pour eux de connaître les composants du produit pour assurer la suite des soins.

Conservez vos produits dangereux dans un placard fermé à clé, accompagnés des gants indispensables lors de leur utilisation.

4. Les brûlures par contact avec des objets chauds

Dans ce cas, l’ennemi est facilement reconnaissable : fer à repasser, grille-pain, plaques électriques, porte du four, fer à lisser les cheveux, appareil à fondue… Soyez prudent lors de l’utilisation de ces appareils ménagers. Surveillez vos enfants en bas âge, curieux et touche à tout, dont l’intrépidité est sans limite. Si les brûlures que ces ustensiles ménagers occasionnent (en général sur les mains) sont peu étendues, elles peuvent être très graves, allant jusqu’à détruire la peau en profondeur.

5. Les brûlures causées par l’électricité

Dans ce dernier cas, les situations à risques sont également clairement identifiées : on touche un appareil électroménager ou des fils dénudés avec les mains mouillées et le courant électrique passe dans le corps, occasionnant des brûlures entre son point d’entrée et son point de sortie.

Lors de son passage dans le corps, l’électricité peut atteindre des organes vitaux et leur causer des dommages irréversibles. Pour éviter ces brûlures graves, prêtez attention à la maintenance de vos appareils électriques et utilisez des cache-prises qui éloigneront vos tout-petits du danger.

La prévention, le meilleur moyen de lutter contre les accidents domestiques

En conclusion, chaque année 335 000 personnes sont brûlées en France à la suite d’un accident domestique. Ce chiffre ne représente pas moins de 67 % du nombre total de victimes de brûlures. La tranche d’âge la plus touchée par les brûlures domestiques est celle des enfants âgés de 0 à 5 ans (un cas sur trois), suivie par la catégorie des seniors.

La prévention reste la meilleure façon de limiter ces accidents : elle passe par l’élimination des facteurs de risque dans votre foyer et la surveillance des enfants, mais également par l’information du public. N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience ! Elle contribuera à faire diminuer le nombre d’accidents domestiques.

A lire aussi :

Responsabilité civile vs la Garantie Accidents de la Vie

Où se former pour apprendre à ne pas se brûler ?

Puis-je soigner moi-même une brûlure ?

Comment secourir une personne qui prend feu ?