Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Brûlée le jour de sa naissance

Publié le 17/04/2017 à 16:04

Bonjour ,

je suis la maman de Jessie ,brûlée le jour de sa naissance le 6 mai 1989 . Je viens compléter son témoignage sur ce qu’elle a vécu ,sur ce que nous avons vécu .

Le 6 mai 1989 ,je suis arrivée à la maternité vers minuit ,c’était un week- end  ,mais aussi une période de jours fériés . Je me souviens qu’il y avait un manque de personnel et nous étions deux mamans à accoucher ce soir là . J’étais en salle d’accouchement et j’entendais les gémissements de l’aitre mère à côté . Jessie est donc née à 6h05 du matin ,elle faisait 45 cm et 2,500 kg . Née avec trois semaines d’avance . A la délivrance ils n’ont pas posé Jessie sur moi ,juste le temps de lui faire un petit bisou et ils l’ont prise pour la nettoyer ,lui mettre son petit pyjama . Ensuite ils ,l’ont posé dans un petit berceau à côté de moi en attendant d’aller chercher une couveuse . Je me souviens qu’en attendant une sage femme a amené une bouillote et l’a mise sur sa couverture dans le petit lit . La couveuse est arrivée en salle d’accouchement et ils ont installé Jessie dedans ,avec son pyjama . Elle était en face de moi ,et on s’est regardé jusqu’à 7h . J’étais heureuse d’avoir mon enfin mon bébé . On m’a remonté à ma chambre vers 7h30 et Jessie est partie en service de néonatologie . Elle est revenu dans la chambre vers 11h ,dans un petit berceau ,il y avait toujours une bouillote ,mais sous la couverture . Vers 11h 30 elle a commencé à avoir des crachats de sang ,j’ai appelé à plusieurs reprises mais personne ne venait , j’étais inquiète et mal en point pour pouvoir me lever . Mais c’est ce que j’ai fait ,je suis partie chercher une infirmière dans le service de puériculture . Elles est venue , a essuyé la bouche de Jessie ,et elle est repartie ,sans plus d’inquiétude .

J’ai pris Jessie dans mes bras pour la première fois vers midi . C’est magique de faire un bébé . Et j’étais heureuse . J’étais loin de me douter qu’elle était brulée sous son pyjama . Ma famille est arrivée pour nous rendre visite vers 13 h 30 . Ma grand-mère est restée avec nous dans la chambre pendant que ma tante et ma mère sont sorties pour m’acheter des fleurs . Vers 14 h ,une sage femme rentre pour changer la couche de Jessie et là elle me demande si j’ai vu ce qu’elle a sur la cuisse ,je dit non ,j’étais paniquée ,elle m’a montrée , la jambe de mon bébé était toute violette ,avec une grosse cloque sur tout la partie externe de la cuisse , je n’ai pas compris ce qui arrivait ,elle est partie prévenir les médecins pour leur demander de venir voir . Ils en ont conclu que c’était une brûlure . Ils ,m’ont demandé de leur montrer le pyjama ,pour voir s’il y avait des traces , ils ont envisagé une maladie de peau !!! Un vrai cauchemard !! Jessie a été emmené immédiatement dans le service de néonatologie ,en couveuse . Comment c’était possible !! Les médecins voulait la garder et nous avons du faire les démarches pour la faire transférer à l’hôpital de Purpan . Elle ne s’alimentait plus et ne faisait plus pipi . Elle est partie en hélicoptère le lendemain ,elle est passée sous mes yeux dans sa couveuse ,transportée en urgence et je suis restée à la maternité 7 jours sans elle , j’avais quand même le droit d’appeler le service de Purpan pour avoir de ses nouvelles ( la maternité m’a donné une facture de téléphone à régler )!!! Que j’ai refusé de payer bien sûr !

Je me sentais complètement vide ! Moralement et physiquement . En quittant la maternité ils n’ont pas oublié de me donné un coffret de naissance rose ,avec marqué dessus ,JOYEUSE NAISSANCE . Je ne savais pas si je devais crier ou bien balancer le le cadeau de naissance dans leurs visages . Je sentais monter de la violence en moi .

Voilà pour aujourd’hui ,c’est un témoignage pas facile , une histoire qui me remue toujours autant 28 ans aprés et qui me déchire . Mais je vous donnerez la suite petit à petit .

Merci de me lire .