Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

Actualites

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Médecine

Les brûlures sont-elles toujours qu’externes ?

Publié le 13/04/2016 à 17:00 0 7

Actualites

Un accident est vite arrivé. Une fraction de seconde suffit pour qu’un corps s’enflamme. Si la peau est fortement endommagée, elle peut ne pas être le seul organe atteint. Zoom sur les brûlures internes engendrées par les flammes.

L’état de santé dépend aussi beaucoup des brûlures internes !

Lorsque l’on pense aux brûlures par flammes, on s’imagine souvent que seule la peau est touchée. Malheureusement non, dans certains cas, les blessures ne sont pas qu’externes.

De graves nécroses internes sont aussi à craindre. Si la brûlure est très profonde, les tissus sous-jacents sont détruits : les muscles, les terminaisons nerveuses, les vaisseaux, les tendons peuvent être touchés, mais aussi les os.

Une victime subissant d’intenses brûlures est également exposée à d’autres traumatismes internes pouvant engager son diagnostic vital :

  • L’hypovolémie

C’est un déficit du plasma sanguin. La pression artérielle chute et provoque un arrêt cardiaque. C’est l’une des principales causes de mortalité lors d’une immolation.

  • L’asphyxie 

Elle peut se produire en cas de brûlures au visage ou au cou. Les flammes attaquent les tissus qui, en se rigidifiant, compriment la trachée. Les voies respiratoires sont bloquées, la victime ne peut plus respirer et est asphyxiée.

En cas d’incendie, l’inhalation de monoxyde de carbone peut être fatale. Ce gaz très toxique pénètre dans le système sanguin par les poumons et empêche les globules rouges de véhiculer l’oxygène dans l’organisme.

Les cellules de la victime ne peuvent plus respirer et, en cas d’exposition prolongée à une faible concentration de ce gaz, le patient peut avoir des séquelles irrémédiables au cœur et au cerveau.

Saviez-vous qu’il existe des formations pour avoir les bons réflexes face à de telles situations d’urgence ? Se former pour éteindre les flammes, refroidir les brûlures et offrir les premiers soins d’urgence en attendant les secours, c’est possible !

A lire aussi :

Comment secourir une personne qui prend feu ?

Que anti-douleur suite aux brûlures graves ?

Où se former pour apprendre à ne pas se brûler ?