Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

je ne supporte pas mon image

Publié le 21/04/2017 à 13:32

bonjour a tous, j’ai ete brulee sur 12% du corps notamment au niveau du menton, gorge et poitrine (tout le decollete) au 2me degre profond et quelques zones au 3me degre fin fevrier 2017

je passerais sur la fatigue, les douleurs et toutes les contraintes liees aux brulures. non, le probleme est que je ne les supporte pas, leur vue me degoute, la sensation du toucher de cette peau que je dois hydrater en permanence, l’odeur, son aspect luisant et suintant.

je ne me reconnais plus, ce nouveau corps me degoute, je ne peux plus porter de decollete, doit toujours tout proteger alors que j’avais l’habitude de porter des vetements non touchants au niveau notamment de la gorge. cela peut sembler superficiel, mais j’en arrive a avoir peur de voir mon compagnon finir par etre degoute et me quitter pour une femme plus “presentable”, j’ai des crises d’angoisse de plus en plus violentes, je dors de plus en plus mal. je ne me maquille plus, ne porte plus de colliers, a quoi bon ils seront de toute facon caches par les echarpes et les cols roules.

la moindre marque d’interet de mon compagnon vis a vis d’une autre femme me fait litteralement disjonctee alors que je n’ai JAMAIS ete jalouse. il essaie bien de me montrer que mes brulures l’indifferent mais au fil du temps qu’en sera t il ? et si je finissais par le degouter ?

j’essaie bien de me controler mais cela devient de plus en plus difficile, alors si vous avez des conseils pour essayer d’ameliorer tout cela, je suis preneuse car c’est avec mon attitude que je vais le perdre alors qu’en plus c’est lui qui m’a secouru lors de l’accident qui m’a valu ces brulures.