Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

Actualites

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Vie de l'association

Notre démarche de resocialisation des brûlés

Publié le 13/04/2017 à 17:00 0 2

Actualites

Depuis la création de l’association Burns and Smiles, nous travaillons sur le thème de l’isolement des brûlés. En effet, dès la genèse de ce projet, nous avons voulu comprendre les raisons de leur isolement pour leur apporter des solutions et améliorer leur quotidien.

Comment l’idée nous est venue ?

On a eu l’idée de créer un site pour être en contact avec des brûlés

Tout d’abord, nous avons créé un site internet qui puisse regrouper toutes les informations liées à la brûlure, pour faciliter le quotidien des brûlés et de leurs proches. Pour ce faire, nous avons rassemblé autour du projet une équipe de professionnels de santé en mesure de valider nos articles et nous aider dans les différents thèmes abordés.

Ce site nous a permis de rencontrer beaucoup de personnes brûlées et de mieux comprendre les problématiques de tous. Aujourd’hui, nous pouvons affirmer que c’est principalement la période post-hospitalisation qui n’est pas assez accompagnée. C’est à ce moment précis que beaucoup de personnes se retrouvant seules s’isolent, n’arrivant pas à reprendre le cours de leur vie telle qu’elle était. Il faut bien avoir conscience que le rapport de chacun à sa peau est très sensible, et que ces accidents marquent un réel tournant dans une vie.

Ensuite, après avoir rencontré de nombreux brûlés nous avons identifié dix combats

Suite à l’hospitalisation, les brûlés sont confrontés à de nombreux combats qu’il est très difficile de mener seul.

Les 10 combats

Vous pouvez avoir des informations plus détaillées sur ces dix combats ici.

Enfin, l’idée nous est venue de créer un espace destiné à leur bien-être post-hospitalisation

Nous nous sommes alors beaucoup intéressés à la socio-esthétique et aux soins relationnels, qui sont aujourd’hui principalement offert aux personnes atteintes du cancer et sans-domicile-fixe.

C’est un corps de métier qui traite de manière douce la dignité et le bien-être chez les personnes touchées physiquement. Nous avons notamment découvert par ce biais le travail d’une socio-esthéticienne dans un Centre de Traitement de brûlés, qui confirme le bénéfice que peut avoir cette pratique pour les brûlés.

Sur quels piliers construire cette démarche ?

Pour répondre aux nombreux combats à mener, nous avons élaboré un projet constitué de trois piliers :

1 – Rompre l’isolement via la création et l’animation d’une communauté…

Dans un premier temps, il nous a semblé primordial de rétablir le dialogue autour de la brûlure en rassemblant brûlés, proches de brûlés, mais aussi professionnels de santé. Comment ?

Le digital, avec notre site internet, a pour vocation de rassembler facilement les gens. En effet, les brûlés peuvent avoir tous les âges, venir de toutes les régions, de toute classe sociale etc. Le site est organisé de manière à accueillir les brûlés et à répondre à un maximum de questions liées à la brûlure. Nous vous invitons à aller dans la rubrique Question/Réponse où vous pourrez retrouver les grands thèmes que nous traitons. N’hésitez pas par ailleurs à nous proposer des sujets qui vous semblent important de traiter. Notre page Facebook nous permet de communiquer au plus grand nombre les actualités et les problématiques liées à la brûlure, mais aussi de montrer les différentes avancées de l’association. Notre groupe Facebook a pour vocation de remplacer le Forum de notre site, afin d’être un lieu d’échange entre brûlés, proches de brûlés et professionnels de santé. Nous voulons réussir à créer une grande communauté, autant pour faciliter l’échange et le partage d’expériences que pour pouvoir mener de réelles études sur les brûlures et leurs conséquences.

Les évènements permettent à tous de se rencontrer, mais offrent aussi aux personnes les plus isolées des occasions de sortir dans un cadre plus facile de prime abord. Un de nos objectifs est par ailleurs de créer la journée nationale des brûlés.

Nos campagnes de sensibilisation rentrent également dans ce dispositif de communication, car il est important pour aider les brûlés d’expliquer au grand public le traumatisme et les difficultés qu’entraînent de tels accidents. Changer le regard des autres est un prérequis pour que les brûlés puissent évoluer à l’extérieur.

2 – Reconstruire l’estime de soi via la création d’un réseau d’instituts de soins esthétiques relationnels…

Même si l’isolement des brûlés est rompu, la brûlure est un tel traumatisme qu’il faut pour chacune de ses victimes reconstruire corps et esprit. Le point de départ de la resocialisation est de

  • se réapproprier son corps,
  • reprendre confiance en soi,
  • améliorer son image de soi,
  • apprivoiser son handicap relationnel.

Pour cela, nous voulons créer un réseau d’instituts de soins esthétiques relationnels. Pour en savoir plus sur les soins relationnels, c’est ici !

Un institut créé par Burns and Smiles, c’est un ensemble de soins (modelage, soins du corps et du visage, épilation, manucure, pédicure, coiffure, maquillage, tatouage) et de services (atelier d’auto-maquillage, conseil en image, séances de médecine douce). Ils seront proposés au cours d’une séance d’au moins 1h où le contenu sera élaboré avec la socio-esthéticienne. Agencé comme un lieu de vie chaleureux, l’institut sera un espace unique en son genre pour recevoir des soins de bien-être et de beauté à la carte. L’idée est de travailler sur la reconstruction de Soi en général, selon les besoins de chacun.

Cette offre est complètement adaptée aux personnes souffrantes, fragilisées et handicapées, c’est pourquoi nous avons décidé de ne pas ouvrir les portes de l’institut seulement aux brûlés, mais à toute personne ayant un corps meurtri. Par ailleurs, chaque soin vendu permettra d’en financer pour les plus démunis.

3 – Retrouver un emploi via un service d’accompagnement individuel de retour à l’emploi…

Le dernier pas pour être indépendant et participer à la société est de permettre à tous d’avoir un emploi. Aujourd’hui, pour beaucoup de brûlés, il est difficile de refaire son C.V, postuler à des offres, et se présenter en entretien alors qu’ils ont été longtemps en marge du monde professionnels. Nous souhaitons mettre en place tous les outils permettant de remettre au travail une personne dont le physique est atteint de la définition d’un projet professionnel jusqu’à l’accompagnement post-embauche. Nous voulons :

  • aider à l’élaboration du projet professionnel lorsque la personne ne peut plus exercer son ancien emploi,
  • proposer des formations dans le domaine du digital, très dynamique à notre époque,
  • animer des séances de coaching, autant pour faire son C.V que pour offrir un entraînement au dur exercice qu’est l’entretien,
  • créer un réseau d’entreprises partenaires qui proposent des postes à pourvoir adaptés aux brûlés et qui viendra compléter le dispositif.

Grâce à ces trois piliers, nous apporterons l’aide nécessaire aux brûlés et nous leur permettrons d’avoir une meilleure qualité de vie. On espère pouvoir un jour voir beaucoup plus de brûlés dans la rue, les espaces publics et les entreprises, qu’ils vivent quoi !

Que pensez-vous de ce projet ? N’hésitez pas à nous donner votre avis, car c’est tous ensemble que nous apporterons une meilleure réponse aux problématiques que rencontrent les brûlés !

A lire aussi :