Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

Actualites

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Médecine

Puis-je soigner moi-même une brûlure ?

Publié le 6/01/2016 à 17:00 0 7

Actualites

Un accident s’est produit, une personne a été brûlée et vous avez du mal à évaluer la gravité de son état ? Pas de panique ! Suivez nos conseils pour décider si vous pouvez intervenir vous-même, et de quelle façon. Notez bien qu’on ne traite ici que des brûlures causées par une source de chaleur (y compris le soleil), qui représentent 90 % des cas, les brûlures dues à un produit chimique ou à une source électrique constituant des situations à part.

Evaluer la gravité d’une brûlure : du discernement avant tout !

Trois facteurs déterminent la gravité d’une brûlure : sa taille, sa profondeur et son emplacement sur le corps.

On détermine la taille de la brûlure en prenant comme indicateur la dimension de la paume de la main, sachant que celle-ci représente 1 % de la surface du corps. Chez l’adulte, on estime qu’au-delà de 15 % de surface corporelle brûlée profondément (2e et 3e degrés), il existe un risque de choc hypovolémique (diminution de la masse sanguine entraînant une baisse du débit cardiaque). Pour un nourrisson, ce pourcentage tombe à 10 %, et à 5 à 10 % pour une personne âgée de plus de 70 ans. Dans tous ces cas il est donc nécessaire d’appeler les secours d’urgence. Par précaution, lorsqu’un enfant est brûlé sur plus de 1 % de la surface corporelle, on consulte sans attendre un médecin généraliste.

La profondeur d’une brûlure est déterminée en fonction de l’épaisseur de peau brûlée. Dans le cas d’une brûlure au premier degré (type coup de soleil), la peau est rosée ou rouge, il n’y a pas d’ampoule et la douleur est modérée ; seule la couche superficielle de la peau est atteinte et il n’y aura pas de séquelle. Si la brûlure est peu étendue, vous pourrez la soigner vous-même en suivant nos conseils ci-dessous. La brûlure au deuxième degré se reconnaît à une peau rouge foncé ou blanche, des ampoules, un gonflement et une douleur modérée à sévère. Comme la brûlure au troisième degré (peau rouge, à vif, voire noire ou carbonisée), elle constitue une urgence médicale.

La localisation de la brûlure est également un critère à prendre en compte. Les brûlures au visage, au cou, sur le dos du pied, sur les mains, les articulations ou sur les organes génitaux sont les plus graves, parce qu’à ces endroits du corps la peau est plus fine. Idem pour la zone des seins chez la femme : dans tous ces cas, la personne brûlée doit voir un médecin dès que possible.

Le bon réflexe : appliquer la règle des trois « 15 » !

Que vous ayez décidé d’appeler les secours d’urgence, de consulter un médecin ou de traiter vous-même la brûlure, vous devrez assurer vous-même les premiers soins. Pour soulager la douleur de la personne brûlée et diminuer la gravité des lésions, il est essentiel de refroidir la brûlure dans les 20 minutes suivant l’accident.

Après avoir éloigné la personne de la source de chaleur, l’idéal est de placer la partie brûlée sous un filet d’eau courante à 15 °C pendant au moins 15 minutes, le robinet étant situé à 15 cm de la blessure. Ce passage sous l’eau devrait commencer à soulager la douleur de la victime. S’il ne vous est pas possible de mettre la brûlure sous un robinet ou dans une bassine d’eau (pour les brûlures au visage par exemple), vous pouvez utiliser un linge imbibé d’eau froide à remplacer toutes les 2 minutes pour maintenir la blessure au frais.

Soigner une brûlure du 1er degré localisée

Si la brûlure couvre une partie du corps inférieure à la largeur d’une main et que la peau est rouge et peu douloureuse, il s’agit d’une brûlure de premier degré. Vous pouvez soigner la victime en suivant les recommandations suivantes.

En cas de cloques : ne les percez pas afin de limiter le risque d’infection. Si elles sont trop douloureuses, consultez un médecin.

Désinfecter et soigner la plaie : désinfectez la plaie en appliquant le produit sur une compresse stérile et en tapotant doucement la zone concernée. Appliquez ensuite une pommade antiseptique et hydratante, toujours à l’aide d’une compresse stérile, puis recouvrez la brûlure d’un pansement aseptique non adhérent. Veillez à appliquer quotidiennement la pommade pour bien réhydrater la peau. La guérison sans séquelle d’une brûlure au 1er degré s’obtient en 3 à 4 jours.

N’hésitez pas à réagir si vous avez dû évaluer le degré de gravité d’une brûlure.

A lire aussi :

Quels accidents domestiques occasionnent des brûlures ?

Comment secourir une personne qui prend feu ?

Quel matériels de sécurité incendie avoir à la maison ?