Ajouter une conversation

(Taille recommandée 900x 245 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Editer la conversation

Actualites

(Taille recommandée 797 x 217 pixels, sont autorisés les formats: jpg, gif, png, poids maximum: 16Mo)

Bien-être et psycho

Qu’est-ce qu’une socio-esthéticienne ?

Publié le 13/07/2016 à 17:00 0 2

Actualites

La socio-esthétique est en pleine expansion ; aujourd’hui on retrouve ce métier dans le domaine social, carcéral et hospitalier. Il s’adresse à des personnes souffrantes et fragilisées dans leur intégrité physique, psychique ou sociale et joue un rôle clef dans le parcours de réinsertion sociale et/ou professionnelle.

Quels sont les objectifs du travail de la socio-esthéticienne ?

Le Cours d’Esthétique à Option Humanitaire et Social a mené une étude avec la Fondation L’Oréal pour mieux définir le métier de socio-esthéticienne. Ce n’est pas un « soin esthétique de confort » ni une « prise en charge thérapeutique ou psychologique », mais un « outil d’accompagnement vers la réconciliation avec le corps et l’image de soi, qui devient un “passeport social” pour la réinsertion ».

Le premier objectif est d’accompagner le bénéficiaire dans le traitement de la souffrance par l’écoute et le toucher. La peau est un organe riche en capteurs sensoriels et se place à la limite entre intérieur et extérieur. Il faut permettre une reconnection entre esprit et corps, pour apprécier à nouveau les sensations liées au toucher.

Une fois ce travail effectué, l’idée est de reconstituer l’image de soi. C’est avec des soins tel que le maquillage que le bénéficiaire retrouve sa dignité et sa confiance en soi. Cette approche se place sous le sigle d’un accompagnement relationnel.

Le dernier objectif de la socio-esthétique est de maintenir un lien social chez ses patients et les amener à se resocialiser. Par une série de rendez-vous, elle offre un temps de discussion et d’échange, qui protège de l’isolement. Elle est à l’écoute et engage la personne brûlée à communiquer ses ressentis pour mieux les définir et les comprendre. A partir de ce travail, le but est de lui faire retrouver goût pour le contact humain.

Quels sont les soins réalisées par une socio-esthéticienne ? 

La socio-esthéticienne réalise différents types de soins ainsi que des ateliers sur le thème de l’image. L’idée est de vous faire passer un moment agréable, adapté à vos besoins et votre corps. Les soins se déroulent dans un cadre intime, avec comme possibilité :

  • Le modelage qui permet d’améliorer l’élasticité de la peau et des cicatrices pour réduir la rétractation cutanée, qui donne aux personnes brûlées l’impression d’être dans un corps trop étroit. De plus, il permet la réappropriation de son schéma corporel.
  • Le soin du visage qui offre différentes possibilités : gommage, masque, démaquillage. Prendre du temps pour soigner son visage est très important, étant la partie du corps la plus visible et exposée au regard d’autrui. C’est le siège de l’identité de chacun, il convient donc d’en prendre soin dans le chemin de la réappropriation identitaire.
  • Le maquillage correcteur qui permet un conseil en image, focalisé sur les atouts de la personne brûlée.  Le maquillage n’est pas une façon de nier sa différence, mais un outil pour se mettre en valeur. La socio-esthéticienne peut conseiller la personne brûlée et lui apprendre à se maquiller pour mieux vivre son quotidien.
  • L’épilation qui nécessite un avis médical, mais peut être réalisé par la socio-esthéticienne. Elle a une connaissance des problématiques que rencontrent les personnes brûlées et ne sera pas démunie face à la spécificité de votre peau.
  • Le soin des mains et le soin des pieds qui comprennent un soin des ongles avec pose de vernis si souhaité sont accompagnés d’un modelage de la main au bras et du pied à la cheville. Ces soins sont très adaptés pour une première rencontre tactile, car ils ne nécessitent pas de se découvrir et la personne brûlée peut apprivoiser peu à peu la relation avec l’autre.

Par ailleurs, les ateliers de socio-esthétique font le lien entre les soins du corps et la relation d’aide. Ils permettent de se retrouver en groupe, et de devenir autonome dans la réalisation de certains soins.

Comment se déroule une séance avec la socio-esthéticienne ?

Votre séance de socio-esthétique se déroule en trois temps sur une durée (souvent dépassée) de 1 heure.

La première partie dure environ 10 minutes, et se fait autour d’un échange, qui permet à la socio-esthéticienne de comprendre vos envies et vos difficultées pour mieux y répondre. Elle met en place une relation basée sur le respect, le non jugement, l’empathie pour veiller à ce qu’à aucun moment, vous ne vous sentiez agressé dans le rapport à l’autre.

Suite à cette discussion, plusieurs soins adaptés à la demande de la personne brûlée sont proposés. Le temps dédié au(x) soin(s) est de 40 minutes.

Enfin, un dernier temps de 10 minutes est mis en place pour permettre de valider les bienfaits de la séance, de faire le point sur les démarches à suivre (contacter un médecin, un dermatologue…) et de conclure la séance dans l’échange.

Les services de socio-esthéticiennes sont aujourd’hui surtout orientés vers les personnes atteintes du cancer, de grande précarité… L’objectif de Burns and Smiles est d’être une association de brûlés qui développe ces services pour les victimes de brûlures.

Pensez-vous que ces soins puissent vous apporter des bienfaits ?

Merci à Véronique Labeille, socio-esthéticienne, qui nous a beaucoup aidé pour la rédaction de cet article.

A lire aussi : 

Que m’apporte le conseil en image quand je suis brûlé ? 

Le pouvoir du maquillage !

Être brûlé : comment affronter le regard des autres ?